Préparation pour la conformité au réglement technique de l’endurance O3Z

Pour la mise en conformité technique au règlement endurance O3Z, quelques travaux ont été nécessaires sur les 2 motos.

Tout n’est pas détaillé ici car de nombreux points du règlement sont évidents ou très facile à mettre en oeuvre.

Le règlement complet est disponible ici.

Montage du bidon récupérateur :

Nos motos ont un système de recyclage de vapeurs d’huile, donc un bidon de 1/2 litre est suffisant.

Deux nouvelles durits au fond du réservoir, branchées sur le trop plein et la mise à l’air, puis passées côté droit de la boite à air et du moteur (derrière la trappe que j’ai déposée sur la photo) :

Un vieux bidon de liquide de frein est fixé sur l’araignée côté droit (l’Alfano est déjà côté gauche, et il y a plus de risque de tomber à droite…). Les durits ressortent au niveau de la colonne de direction et sont fixées sur le support d’araignée :

Côté gauche idem pour le trop plein du vase d’expansion :

Une durit en plus pour la mise à l’air du bidon, et voilà


Freinage du circuit d’huile :

Dans le réglement de l’endurance, les étriers de frein ne nécessitent pas d’être freinés. Seul le circuit d’huile est obligatoire.

Freinage de l’échangeur huile/eau, du bouchon de vidange, du filtre à huile :


Et freinage du bouchon de remplissage et de la jauge à huile avec des goupilles béta :


Fabrication des protèges couronnes :

Les “dents de requin” sont découpés à la scie sauteuse dans une chute de polycarbonate de 5mm, puis peintes à la bombe.

Sur la moto de Valé, une fixation est prévue sur le bras oscillant :


Sur ma moto, je suis obligé de fabriquer un support dans des pattes d’aluminium :

(pas question pour moi d’utiliser les perçages que le premier propriétaire a fait dans le bras oscillant)


Dépose des béquilles latérales :

Pas de difficulté particulière, si ce n’est de penser à mettre en place des shunts sur les cosses des capteurs correspondants :


Modification du réservoir d’essence :

Etant donné que nous courrons les endurances “à l’américaine” (chacun sa moto), le temps de ravitaillement n’est pas un problème. Pas besoin de derrick, un simple bidon de 20 litres suffira.

Le règlement impose l’utilisation d’une vanne automatique sur le bidon (rien ne doit couler en cas de renversement, ou si celui qui rempli lâche le matériel).

Le plus simple et le plus éconmique, c’est d’acheter un Rapid Fill ; matériel distribué par ERMK

Nous avons choisi le modèle Safety Fill 3.

Seul problème : la moto de Valé (R6 2003) a un réservoir dont la partie supérieur forme un restricteur (détrompeur pour le sans plomb) au niveau du remplissage.

Le diamètre disponible pour le remplissage ne permet pas d’utiliser le Rapi Fill.

J’ai donc directement découpé cette tôle, réservoir en place (et plein d’essence) ! :lol: à l’aide d’un ciseau à bois bien affuté :


Modification des butées de guidon :

Sur nos deux R6, les 1/2 guidons ont été déplacés en dessous du té de fourche supérieur. En conséquence les 1/2 guidons tapent dans le cadre et éventuellement des éléments de carénage quand la direction est braquée à fond.

Le réglement technique O3Z impose une distance minimale de 30mm entre les 1/2 guidons et le cadre (ou le réservoir), et de 20mm entre les 1/2 guidons ou leurs leviers, et les éléments de carénage.

Pour répondre à ce point, j’ai fabriqué des pattes en acier qui viennent élargir les butées d’origine du cadre. Les pattes sont fixées sur le support d’araignée :


…La suite page 2…………..

Pages : 1 2

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.